[En cours de rédaction]

Me voici là, gisante sur le sol, totalement ouverte.

La balançoire s'amuse seule à passer au dessus de ma tête dans un grincement sinistre.

Une grenouille m'observe, sur cette vielle planche de bois pourrie et vermoulue se balançant aux bout de deux chaînes accrochées à un vieil arbre mort.

Me voici enfin debout, j'en est plein les bras.

Je ne sais comment j'ai finit dans cet état, où est passée la fillette, ni comment cette grenouille à l'air malicieux est arrivée ici. Je ne sais pas non plus comment expliquer le fait que je sois toujours en vie, malgré ce tas de viscère m'encombrant.